Page d'archive 3

POUR UNE ECOLE MATERNELLE DE QUALITE

 Communiqué de la PEEP nationale

POUR UNE ECOLE MATERNELLE DE QUALITE dans Communique PEEP nationale rad2D84C

La PEEP lance une action de soutien pour « Une école maternelle de qualité « . Elle demande à ses responsables du terrain de faire signer la Motion ci-dessous par les parents et enseignants qui partagent la même ambition pour cette école. ACTION DE SOUTIEN POUR une Ecole Maternelle de Qualité !

Face aux différentes annonces inquiétantes faites sur le devenir des écoles maternelles, considérées par certains comme de simples palliatifs à une garderie d’enfants…

LA PEEP réaffirme son attachement à une école maternelle de qualité où les enfants puissent faire les premiers apprentissages indispensables à leur éveil personnel, se familiariser en douceur à la vie scolaire et ainsi se socialiser dans un nouvel environnement qui n’est plus celui uniquement du « cocon familial ».

Nous demandons :

- La garantie du maintien des 3 années d’apprentissage nécessaires à une scolarisation qui permette aux enfants de progresser à leur rythme

- Le respect par chacun, parent et enseignant, de l’engagement lié à l’inscription d’un enfant à l’école maternelle : à savoir une présence assidue et régulière chaque jour de l’année scolaire, conformément aux horaires de l’école.

- Une formation spécifique des enseignants de maternelle car l’objectif pédagogique de ces années est différent de celui de l’école élémentaire.

- L’assurance d’un soutien individualisé dès qu’un enfant éprouve des difficultés scolaires ou de comportement à l’école.

- A l’école maternelle, premier contact des familles avec le système éducatif, de tout mettre en œuvre pour tisser des liens de confiance avec celles-ci, en invitant les parents à partager régulièrement la vie de l’école.

Parents, enseignants, rejoignez-nous en signant notre motion de soutien pour une école maternelle de qualité !

Source: http://www.peep.asso.fr/art-3091-pour-une-ecole-maternelle-de-qualite.html

Sauvons l’école

 La logopeep.gif du Trièves, inquiète des réformes en cours à l’éducation nationale, vous convie à une réunion d’information organisée par un collectif d’enseignants le jeudi 4 décembre 2008 à Susville. Voir le message ci dessous. 

————————–

Aux parents d’élèves, aux élus, aux D.D.E.N et à tout citoyen ami de l’Ecole…

Madame, Monsieur,

L’école publique est aujourd’hui gravement menacée par des réformes

mises en place sans aucune concertation et dans la précipitation.

Ne nous leurrons pas : ces mesures ne visent pas du tout l’intérêt des

élèves mais ont pour but essentiel de réaliser une forte économie

budgétaire au détriment de la qualité de l’enseignement :

R.A.S.E.D. : suppression programmée du R.A.S.E.D. (réseau d’aide spécialisée aux enfants en difficulté)

« Nouveaux » programmes plus lourds, rigides, basés sur un apprentissage mécanique, inapplicables et avec 2h00 d’enseignement en moins pour tous les élèves

Effectifs : moins d’enseignants et plus d’élèves (6 000 postes supprimés pour 16 400 élèves en plus attendus à la rentrée 2009)

I.U.F.M : disparition des I.U.F.M. : soit l’absence de formation pédagogique des futurs enseignants

Maternelle : Voulez-vous d’une garderie municipale sans enseignement à la place de l’école maternelle ?

Service Minimum d’Accueil (S.M.A.) : une loi brutale et inapplicable destinée à « casser » les grèves

Remplacement : projet de suppression des postes de titulaires remplaçants, tous enseignants, par des vacataires, non formés, au sein d’une agence de remplacement

Base-Elèves : fichier « profondément liberticide » (propos tenus par M. Darcos) qui nie le droit d’opposition des parents depuis le dernier arrêté

E.P.E.P (établissements publics d’enseignement primaire) : projet de création d’établissements intercommunaux calqués sur le modèle des collèges et regroupant 15 à 40 classes ! Ceci entraînerait de nombreuses fermetures d’écoles et une réduction massive de postes d’enseignants notamment en milieu rural. Attention, la loi sera examinée à l’Assemblée Nationale en janvier 2009 et, si elle est votée, pourra s’appliquer dès la rentrée 2009 !

Il est urgent de réagir !

Citoyens, Parents, Elus, Enseignants,

retrouvons-nous le Jeudi 4 décembre à 20h00 dans la salle des fêtes de

Susville pour débattre et agir pour l’avenir de l’Ecole Publique .

Ce n’est que par une mobilisation massive et fédératrice que nous pouvons

espérer faire entendre notre voix !

faire entendre notre voix.

PS : des réunions préparatoires seront proposées localement, renseignez-vous auprès des écoles.

Lettre écrite par le collectif Sauvons l’Ecole !  de 28 enseignants réunis en assemblée le jeudi 20 novembre 2008, jour de grève unitaire dans l’Education Nationale et Journée internationale des Droits de l’Enfant .

UN COUP DE POUCE POUR REUSSIR A L ECOLE

 logopeep.gif

Trois parents bénévoles formés par la PEEP* à la pédagogie d’ Antoine de la Garanderie , proposent aux enfants des clefs pour progresser à l’école.

A partir des réussites de l’enfant et à travers des exercices ludiques, il s’agit de l’aider à repérer ses points forts pour acquérir des stratégies d’apprentissage et devenir autonome à l’école comme à la maison.
Pour 10 séances maximum , un forfait de 61 Euros seront à verser à la PEEP

Vous pouvez prendre contact avec:

Sophie CELLES             04 76 34 88 59         Mens

Muriel NASLIN             04 76 34 93 56         Cornillon en Trièves

Catherine VANRIE         04 76 34 89 07         Mens

*PEEP : Fédération des Parents d’Elèves de l’Enseignement Public

Et pour plus d’ information sur la PEEP et sur Antoine de la Garanderie,

Voir le site : www.peep.asso.fr/isere.

Le grand prix des jeunes dessinateurs

logopeep.gif

Chers parents,

Trois classes de l’école primaire de Mens, CP, CM1-CM2 et CM2 ont participé au Grand Prix des Jeunes Dessinateurs 2007/2008 (7° édition), mis en place à l’initiative de la PEEP. Ce concours, reconnu « action éducative » par le Ministère de l’Education Nationale, a pour objectif l’épanouissement des enfants en valorisant l’éducation artistique. Cette année le thème était « Imagine le monde merveilleux de la mer ».

Cette année, plusieurs enfants de l’école de Mens ont été lauréats. Dans chacune des classes au moins un enfant a été récompensé. La remise des récompenses s’est tenue à Grenoble, samedi 17 mai de 14 heures 30 à 17 heures. Chaque enfant a reçu un livre avec une dédicace personnalisée, des aquarelles, une invitation (enfant et adulte) pour visiter soit des grottes ou bénéficier d’entrées pour un parc d’attraction et aussi des fournitures à dessin. Madame Viallat était présente entourée des enfants lauréats et de leurs parents. Les enfants ont participé à un atelier de dessin animé par deux dessinateurs illustrateurs. Pendant ce temps, les parents ont pu échanger autour d’un buffet. L’après midi s’est terminée pour les enfants par un grand goûter.

L’école de Mens a aussi été récompensée pour sa grande participation et a reçu de la PEEP trois heures d’animation d’un dessinateur illustrateur qui interviendra dans l’école auprès des trois classes participantes. L’intervention est prévue le 9 juin prochain.

Il s’agissait de la première édition dans le département de l’Isère avec 133 participants.

Les premiers de chaque catégorie ont vu leur dessin présenté au jury régional. Au terme de ce jury, une lauréate de CM1-CM2 de Mens voit son dessin transmis au niveau national. Bravo à Margot Bernard !

Nous remercions les professeurs d’école pour leur travail et félicitons l’ensemble des enfants qui ont participé à ce concours. Un grand bravo à tous !

Votre Délégué de parents d’élèves de la PEEP, qui s’occupent de ce grand prix

Muriel NASLIN (Ecole Primaire) – 04 76 34 93 56

Le CIRBE : Collectif Isérois pour le Retrait de Base-Elèves

Le Collectif Isérois pour le Retrait de Base-élèves est né fin janvier 2008 à l’initiative de quelques parents d’élèves refusant que leurs enfants entrent dans Base-élèves. Ils ont été aussitôt rejoints par des organisations qui se battaient depuis longtemps contre Base-élèves : la Ligue des Droits de l’Homme, le syndicat d’enseignants SNUIPP. Deux réunions publiques ont été organisées (le 25 janvier 2008 et le 12 février 2008), des documents d’informations diffusés, des manifestations menées pour empêcher la tenue de réunions d’information ou de formation des directeurs sur BE.

Actuellement, le CIRBE touche 72 écoles dans 40 communes de l’Isère. Il regroupe des parents, des enseignants, des directeurs.

Des groupes locaux voient aussi le jour : Saint Egrève, zone de Vizille, Nord-Isère…

Les parents d’élèves agissent au côté des équipes d’enseignants, qui sont nombreux à être opposés ou très mal à l’aise vis-à-vis de BE, mais sont soumis à des pressions très importantes de leur hiérarchie. Ils apprécient l’action des parents qui vient légitimer et renforcer leur refus. L’Union de l’Isère des DDEN proteste contre ce fichier.

Le collectif se prononce résolument pour le retrait total du fichier BE et en aucune façon pour son « allègement », son éventuelle sécurisation ou encore pour simplement rester « vigilant » sur l’utilisation du fichier. Comment être vigilants tous les matins pendant les 15 ans de scolarisation de nos enfants ?

Soucieux d’informer les parents sur ce dossier compliqué, le CIRBE a élaboré le présent « kit ». Il présente des éléments d’information sur Base-élèves, les dangers que ce fichage comporte de notre point de vue, ainsi que des pistes d’actions possibles pour les parents d’élèves. Des modèles de courriers et de tracts facilitent le travail des parents qui souhaitent mener des actions, mais peuvent être adaptés à la situation de chaque école.

De nombreuses annexes informatives permettent à ceux qui le désirent de parfaire leur information.

Ce dossier a été élaboré en fonction des informations que nous avons recueillies, et de nos compétences limitées en matière juridique. Aussi, il est possible qu’il comporte des erreurs ou des approximations. Merci de nous les signaler au plus vite : nous proposerons régulièrement des versions corrigées du kit, mises à jour aussi en fonction de l’avancée du dossier. Notez que, actuellement, deux avocats travaillent sur le dossier et que des éléments juridiques plus établis devraient permettre très bientôt d’étayer notre action.

Le CIRBE possède un site : http://baseeleves38.wordpress.com/

le CIRBE possède une adresse email : baseeleves@gmail.com

La base élève 1

La Base Elève est un système de gestion informatique par Internet des élèves des écoles maternelles et primaires.Les données familiales, sociales et scolaires sont transférées à l’Inspection Académique par les directeurs d’école et les maires pour constituer un fichier national. Auparavant, ces données restaient au sein de l’école.

Les renseignements concernant la nationalité et la date d’arrivée sur le territoire ne sont plus obligatoires depuis décembre 2007 à la demande des syndicats et des fédérations de parents.

Le 15 février dernier, a été voté le décret d’application de la loi de prévention de la délinquance qui autorise le partage du secret professionnel entre les enseignants, la police, les magistrats et le maire de la commune.

Toutes les écoles de la circonscription Montagne doivent rentrer dans la base élève avant le 31 mai 2008. L’Inspection Académique exerce une pression sur les directeurs d’école qui doivent saisir les données à l’aide des fiches de renseignements en les menaçant de suppression de salaire et de rétrogradation en cas de refus.

La position des parents d’élève délégués est la suivante :

- Les données personnelles concernant nos familles ne doivent pas sortir de l’école.

- Les données qui sont transmises par Internet peuvent être piratées et utilisées à d’autres fins.

- La Base Elèves enferme les enfants dans leur passé sans leur donner la possibilité de changer.

- Le partage des données n’apporte rien à la réussite de nos enfants.

- Ce fichage se fait au mépris de l’autorité des parents qui n’ont pas le droit de s’y opposer d’après l’Inspection Académique.

- Cette base est contraire aux valeurs de la République

Nous appelons les parents à réagir contre cette Base Elève que l’Inspection d’Académique nous impose sans concertation en :

- Retournant la fiche de renseignement vierge de toutes données.

- Signant la pétition nationale de la Ligue des Droits de l’Homme (sur Internet, lien)

- Nous aidant à empêcher les formations des directeurs d’école de Mens qui sont prévues ce vendredi à 13h pour l’école maternelle et lundi 7 avril à 8h30 pour l’école élémentaire.

- Ecrivant un courrier à l’Inspection Académique pour signifier votre refus de rentrer dans la Base Elèves.

Pour plus de renseignement, consultez le site du Collectif Isérois pour le retrait de Base Elève : http://baseeleves38.wordpress.com

 

L’observatoire des parents

Créé à l’initiative de la PEEP en avril 1996, l’Observatoire des parents a pour but de mesurer et suivre l’évolution de l’opinion des parents d’élèves sur le système éducatif et les sujets d’actualité. Les enquêtes sont réalisées auprès d’un échantillon de 800 parents, qu’ils soient ou non adhérents à une fédération.
Envoyés aux responsables d’association du mouvement, les résultats de l’Observatoire constituent un réel outil de communication interne permettant d’informer les parents et d’étayer la réflexion de la PEEP sur des thèmes variés (rythmes scolaires, apprentissage des langues, gratuité, violence scolaire, conduites à risques, nouvelles technologies, cantines, orientation, missions de l’école…).

Pour en savoir plus:  25ème vague - octobre 2007

Le jour de non chasse

mercredisanschasse.jpg

L’association départementale (AD) de la PEEP avait pris position, il y a quelques années, au coté de la FRAPNA, en faveur du maintien de la journée de non-chasse le mercredi. Une session sera prochainement consacrée à la cohabitation des chasseurs et non chasseurs dans les espaces naturels de Rhône-Alpes.

Si, au cours de balades en plaines, en fort ou en montagne, vous avez été confrontés à un ou des incidents, des rencontres inopinées avec des chasseurs, des balles perdues… que vous vous êtes senti en danger et que vous hésitez depuis à vous promener durant la saison de chasse, votre témoignage intéresse Marine LEFEBVRE, de France Télévision 3, pour réaliser prochainement un reportage dans le cadre du magazine « On peut toujours s’entendre ».

Si vous souhaitez témoigner sur ce sujet et que vous habitez la région Rhône-Alpes, merci de contacter Marine LEFEBVRE par mail ou téléphone aux coordonnées en bas de page:

A faire suivre à tout votre carnet d’adresses, merci de votre participation.

Bien cordialement,

Lucien CAVALLI

Président de la PEEP Isère

Adresse web:http://on-peut-toujours-s-entendre.france3.fr/index-fr.php?page=emission&id_article=124&id_rubrique=41

Marine Lefebvre T. 01 56 22 26 10  Mail: optse3@mfptv.fr

26 rue Oradour-sur-Glane    75015 Paris

Elections des représentants de parents d’élèves: les résultats

urnes.jpg 

Résultats des élections des parents délégués de l’école maternelle :

Inscrits: 180

Votants : 93 (51.7%)
Exprimés : 86
Blancs ou nuls : 7

FCPE : 53 > 61,63% > 2 sièges
Titulaires : Yann DURAND et Jessica LOPEZ
Suppléantes : Marie FAURE-BARRET et Catherine PEYRAUD

PEEP : 33 > 38,37% > 2 sièges
Titulaires : Delphine ROUX-PARIS et Thomas GOUJON
Suppléantes : Marie-Line MARILLLAT et Muriel LANDREAU

Le score de la PEEP est en baisse par rapport à 2006 mais elle conserve ses 2 sièges.

                  —————————————————-

Résultats des élections des parents délégués de l’école primaire :

nombre élécteurs inscrits : 233

nbre de votants : 129 (55,3 %)

bulletins blancs ou nuls : 4

suffrages exprimés : 125

72 votes pour la FCPE (57.6%)

53 pour la PEEP (42.4%)%

La liste PEEP récupére l’essentiel des voix des indépendants qui ne présentaient pas de candidats cette année. Elle obtient donc (de justesse) un 3ème siége alors qu’il en avait un de moins à pourvoir compte tenu de la fermeture de la 7ème classe.

Les élus PEEP sont Marie-Line MARILLAT,  Muriel NASLIN et Olivier DODINOT

Les suppléants sont Yann PETRUCCI, Isabelle PILUDU et Murielle LANDREAU!

   ————————————————————
Nombre de représentants PEEP dans les établissements scolaires de Mens. Ca monte!

Maternelle

Primaire

Collége

TOTAL

2003 – 4

1

1

2004 – 5

1

1

2005 – 6

1

1

1

3

2006 – 7

2

2

4

2007 – 8

2

3

5

Retour à la page d’accueil

Poids des cartables : des solutions nouvelles pour nos enfants !

                                             cartable.gif

Alors que certains demandent une loi pour réglementer le poids des cartables, la PEEP propose plusieurs solutions simples et de bon sens pour cesser de faire ployer le dos des élèves.

- Pourquoi ne pas, comme dans beaucoup d’établissements en Allemagne par exemple, affecter une salle de classe à une classe . Les élèves s’installent le matin, déposent leurs affaires et n’ont plus à les porter de la journée.

Moins révolutionnaire, plus simple à organiser, coût minime. Ce sont les professeurs qui se déplacent et non des cohortes d’élèves. Outre la charge supprimée, cela a d’autres avantages : moins d’agitation dans les couloirs, moins de vols dans les cartables et moins de tentations pour le racket… et des livres préservés. Pour les matières qui demandent des locaux spécifiques, les élèves ne se déplacent qu’avec le matériel nécessaire puisqu’ils laissent leurs cartables dans « leur classe».

- Les parents PEEP demandent un peu de compréhension de la part des enseignants qui multiplient les signes d’originalité : des grands classeurs, des cahiers 24×32 (pour mieux coller des photocopies ?) de 192 pages qui ne seront jamais finis, préférons ici des cahiers plus petits au poids allégé

- Des livres-classeurs.

Toutes les matières peuvent faire l’objet de fiches, ludiques, colorées, attractives. N’est-il pas incroyable de promener dans son sac de classe en même temps Vercingétorix et Napoléon alors que la leçon d’histoire porte sur Louis XIV ? En mathématiques, avoir les divisions euclidiennes alors que l’on étudie les racines carrées ? En français pourquoi avoir Voltaire en même temps que La Fontaine ? En Géographie : une promenade de l’Afrique toute l’année dans le sac alors que l’on étudiera ce continent en mai ou en juin ?

L’élève qui a dans la même journée plusieurs matières ne transportera dans son sac que huit ou dix fiches,… ou éventuellement 20 ou 30 fiches soit le poids d’UN livre !!!.

Bien sûr, certains esprits chagrins diront que les fiches vont être perdues, déchirées, chiffonnées, mais il vaut mieux remplacer une fiche qu’un livre !!! Et quelle économie pour nos arbres !

- Encourager les nouvelles technologies :

Si avec le livre- classeur, il est remis au professeur un CD ou une clef USB, pour une présentation en diaporama de sa séquence, nous ferons du cours de mathématiques ou de SVT une heure de plaisir avec l’utilisation de matériels audiovisuels… et finalement quoi de mieux que d’apprendre avec plaisir (ou par plaisir) !

Nous savons tous que nos collèges vont être peu à peu dotés de moyens audiovisuels performants tel les tableaux numériques multimédias déjà en service dans certains établissements, alors soyons un peu audacieux ! Et n’oublions pas les cartables numériques qui font encore timidement leur apparition mais qui ont vocation à se vulgariser…

Demandons pour nos enfants, des moyens d’apprentissage dignes du XXI siècle ! La PEEP est convaincue qu’avec un peu de bon sens et une réelle volonté de changer les choses, l’innovation dans les pratiques sera bénéfique pour tous.

Le 10 octobre 2007

Retour à l’accueil

12345

novembre 2017
L Ma Me J V S D
« juin    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

LIENS

Visiteurs

Il y a 2 visiteurs en ligne

POUR L'AVENIR DE MIGENNES |
HISTOIRE, PATRIMOINE et T... |
le club des loisirs de ROCB... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Animaux et Humains Ensembles
| Elan Artistique
| blog energie